Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En musique toujours, écoutez bien les paroles, elles ont une certaine signification...
Et sont merveilleusement adaptées !
 

mon-defi-2011Depuis quelque temps, j'ai l'impression que l'on se pose de plus en plus de questions dans les échanges sur les réseaux sociaux, comme une recherche de sens... Je lis des posts tels que les échanges sont-ils sincères ? Le partage n'est-il qu'illusion ? Sommes-nous seuls sur les réseaux ? Les relations sont-elles superficielles ? J'ai écrit, il y a peu, un article sur le dernier roman de Bernard Werber que j'ai intitulé "Savons-nous encore écouter". Et j'ai parfois le sentiment que sur les réseaux, tout le monde parle en même temps sans écouter l'autre. Tout va trop vite, les messages se succèdent sans arrêt, on ne prend plus le temps de s'arrêter, on ne lit pas, on survole un article, on ne réfléchit plus, on clique...

 

Qui remarquera mon défi ?


Alors j'ai envie de me lancer un défi, à moi qui passe mes journées connectée ! Et à vous qui me lisez... Non, je n'imite pas Thierry Crouzet et son livre "J'ai débranché !". Pendant une semaine, je ne vais pas me connecter sous mon profil (je rassure tout de suite mes clients, je vais bien entendu continuer à travailler sur leurs pages !). Je vais disparaitre numériquement, je ne posterai rien, je ne twitterai pas, je ne prendrai connaissance d'aucune notification. Et je vais observer ce qui va se passer. Peut être personne ne remarquera ma démarche ? Peut être certains d'entre vous vont réagir ? C'est un défi que je me lance à moi-même mais aussi à vous ! Au milieu de toutes ces informations qui vous envahissent, allez-vous remarquer une absence ? Savez-vous encore prendre le temps ?

 

Qui relèvera mon défi ?


Ce test me permettra aussi de vérifier une de mes convictions : je pense que les réseaux représentent un accélérateur de rencontres formidable, mais il manque un élément essentiel : le contact. En effet, quand je lis le post d'un "ami" que je n'ai jamais rencontré, je ne peux pas deviner le ton sur lequel il le dirait, je ne peux pas lire dans ses yeux. Tandis que si nous avons déjà fait connaissance, j'entends presque le son de sa voix, j'imagine son regard... Si les relations sur les réseaux ne se concrétisent pas, elles restent inachevées. Alors qui relèvera le défi ? Qui osera franchir le pas ? Aurez-vous envie de continuer à communiquer avec moi pendant cette semaine ? Si la réponse est oui, rien de plus simple ! Pour ceux qui sont plus à l'aise à l'écrit, vous pouvez laisser un commentaire à cet article et nous pourrons ainsi prendre le temps de dialoguer. Vous pouvez aussi m'envoyer un mail (cecile.courtais@free.fr). Et pour les plus audacieux, mon téléphone portable est indiqué sur ce blog et sur mon profil Facebook, si vous avez envie d'entendre le doux son de ma voix teintée de ce délicat accent ensoleillé qui me caractérise...

 

Et me démontrer ainsi que sur les réseaux, les échanges sont sincères, les relations ne sont ni illusoires, ni superficielles... A la semaine prochaine ou... à tout de suite !

 

Tag(s) : #Tous azimuts : articles divers et variés

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :