Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On m'a souvent demandé pourquoi j'avais fait des études en langues étrangères pour exercer aujourd"hui le métier de conceptrice rédactrice. Il y a quelques années, ça me semblait difficile à expliquer. Plus maintenant, depuis que j'ai rencontré Julie Beille Foltz, traductrice et formatrice en anglais et espagnol.

Nous avons fait connaissance grâce à Delphine Sauret que je remercie encore de m'avoir invitée dans l'aventure DIP Extended. Chère Julie, je t'adresse ces quelques lignes car je pense sincèrement que nos métiers sont très proches et que nous partageons la même philosophie.

Tout d'abord, notre outil de travail, ce sont les mots : tu les utilises pour traduire une idée dans une autre langue, je les assemble pour composer un message. Ensuite, nous avons appris à penser différemment : pour bien traduire, tu dois te glisser dans la peau d'un anglais, d'un espagnol, et penser comme lui, pour bien communiquer, je dois traduire les pensées de mon client et me mettre à la place de celui qui me lira. Enfin, nous avons toutes les 2 le même souci du mot juste, le même désir de précision afin d'être le plus pertinentes possibles.

Sur ce, je te dis "see you soon" et "hasta luego" et j'invite tous les lecteurs de cet article à découvrir ton blog que l'on peut aussi retrouver dans la rubrique "liens amis" :

Julie

Tag(s) : #Le métier de Conceptrice Rédactrice

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :