Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C'est au carré Conception Rédaction

DSCN0473-copie-1.JPG


C'est seulement à 2 petites heures de route de Montpellier que se situe Collioure, un village surprenant, dépaysant, reposant... Et c'est là que je suis partie pour mieux revenir aujourd'hui. Ces quelques jours de vacances m'ont permis de déconnecter et je voulais vous les faire partager. Le regard se porte d'abord sur cette montagne aux sommets enneigés qui se dessine au fil des kilomètres : le mont Canigou domine le paysage d'un air tranquille et serein. Ensuite, on commence à apercevoir la mer, une mer émeraude, aux reflets changeants et captivants. Ce contraste confère à Collioure une atmosphère que je n'avais jamais ressentie autrepart. L'impression que la nature a déployé tous ses atouts en un seul endroit pour prouver toute sa splendeur. Mais d'autres surprises attendent le voyageur.
 

Un paysage à couper le souffle !
DSCN0479.JPG

Il faut emprunter les routes sinueuses et vertigineuses moins connues des touristes, pour découvrir un panorama exceptionnel... Des chemins si étroits qu'on a l'impression de tomber à pic à chaque instant. Mais de là-haut, vous en prenez plein les yeux, d'un côté la montagne, de l'autre la mer, on se sent transporté dans un ailleurs lointain. On oublie tout et on se ressource en se laissant imprégner de cette ambiance unique. Ensuite, on prendra le temps d'arpenter les petites rues du village aux façades colorées qui rappellent autant l'Italie que la proche Espagne. Et c'est en déambulant dans les ruelles et en demandant conseil à une commerçante que mon chemin
m'a menée dans un restaurant que je n'aurais jamais découvert seule.
 

Els-taps-copie-1.jpeg

Une rencontre authentique...

Un peu à l'écart, Els Taps (Las Tapas en catalan) vous réserve un joli voyage culinaire. Le chef, Albert, vous reçoit en expliquant qu'il est là pour son plaisir autant que pour le vôtre. La décoration même fait rêver, on se croirait au parc Guell de Gaudi à Barcelone : des mosaïques au sol, aux murs, des peintures que l'on devine créées par ses amis. Il vous propose ensuite sa carte et revient quelques instants plus tard en disant avoir oublié qu'aujourd'hui il avait préparé une recette de grand-mère à base de boulettes de viande et de légumes qui ont longtemps mijoté dans le vin rouge, le genre de plat qui est toujours meilleur réchauffé. Si on veut goûter ? Bien sûr et on a été enchanté. Cher Monsieur Albert, si vous lisez ces lignes, sachez que j'ai passé un véritable moment de bonheur chez vous, autant pour le plaisir de vous avoir découvert que pour celui d'avoir dégusté cette recette. Je voudrais aussi ajouter quelques mots sur vos charcuteries et vos fromages espagnols pour lesquels je serais prête à me damner... J'aime par dessus tout ces moments d'authenticité. 

 Vin.jpg

 

Bien entendu, je ne peux pas terminer cet article après vous avoir mis l'eau à la bouche, sans étancher votre soif ! J'ai tout particulièrement apprécié un vin blanc sec en particulier : le Padreils, un nectar aux arômes fleuris et au parfum qui caractérise si bien cette région, de puissance et de sérénité...


Sur ce, je vous souhaite un excellent lundi et si un jour, vous avez envie d'évasion, n'hésitez pas et prenez la bonne direction...

 

Commenter cet article