Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fotolia 1313153 xsMon cher journal, il y a un moment que je ne t'ai écris. Ce n'est pas faute de penser à toi. Mais tu sais ce que c'est, on se laisse vite déborder par le quotidien. Et tout à coup, on réalise que le temps a passé. Il est vrai que j'ai voulu me lancer à corps perdu dans cette expérience. Je voulais qu'ensemble, on parvienne à du concret. Que l'on réinvente, en petit groupe, dans une certaine intimité, les réseaux sociaux ou tout du moins leur usage. Peut être ai-je été trop prétentieuse dans mes ambitions. J'ai peur que mes 11 camarades s'ennuient, se sentent abandonnés. Peut être que je ne sais pas les guider dans nos idées. J'ai l'impression que l'on tourne en rond et que cette expérience n'aboutira à rien de tangible. Mais ce qui est certain, c'est que je ne vais pas les laisser tomber. Quoi qu'il en soit, j'aurai appris certaines choses de cette expérience et je veux les leur faire partager. Mon profil ne me sert plus qu'à diffuser les infos des autres et à échanger par commentaires interposés. J'ai crée une page pro bien distincte. Une des leçons que j'ai retenues, c'est que les différents aspects de notre vie sur les réseaux sociaux gagnent à être différenciés les uns des autres.

 

Mais il n'y a pas que cette expérience qui m'a éloignée de toi, cher journal. Un de mes nombreux défauts est de toujours vouloir en faire trop. Le travail, la famille, le sport, l'associatif et j'en passe. C'est comme si je voulais rattraper le temps où je n'avais que peu de centres d'intérêts dans la vie. Et bien entendu, à force de vouloir en faire toujours plus, on finit par s'éparpiller et par ne plus rien faire de bien. J'ai l'impression d'avoir négligé certaines choses depuis quelques mois. Il va me falloir faire des choix et donner le meilleur de moi-même dans ce à quoi je me consacrerai à 200%. 

 

Et c'est au fil de ses réflexions qu'il y a peu, une idée m'est venue à l'esprit comme une évidence. Plus qu'une idée, une histoire. Moi qui ai toujours cru que je ne pouvais pas écrire sur la longueur, que je ne possédais pas cette endurance, moi qui pensais être formatée pour rédiger court... J'ai en tête tous les éléments : les personnages, l'intrigue, les rebondissements et surtout le dénouement. C'est très étrange comme sensation. Il ne me reste plus qu'à coucher tout cela sur le papier et ce n'est pas une mince affaire ! J'avais toujours pensé que la rédaction et l'écriture étaient 2 univers bien séparés. Et qu'il aurait été bien prétentieux de ma part de vouloir m'y essayer. Surtout, je n'en avais jamais éprouvé la moindre envie. Tu vois, il y a longtemps que je ne t'ai écris mais je me rattrape aujourd'hui. Merci d'être toujours là quand j'ai besoin de toi. Merci à tous ceux qui prennent le temps de me lire et merci aux quelques amis qui savent m'écouter.

Tag(s) : #Journal publiquement intime

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :