Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C'est au carré Conception Rédaction

Musique...
 

J'ai l'habitude de lire tous les soirs avant de m'endormir. Le plus souvent des romans et le plus souvent assez longtemps... C'est ma manière de m'évader. Terminer ma journée en voyageant dans un autre univers. Le souci, c'est que je suis mal organisée. Je ne prévois pas plusieurs livres à l'avance. Alors je me retrouve parfois à relire des romans que je finis par connaitre par coeur... La semaine dernière, je me suis prise par la main. Je suis allée chez mon libraire, j'ai choisi une valeur sûre : un bon policier. Et j'ai pris le temps de fureter parmi les allées.
 

gcmcouv

Ce qui m'a arrêtée, ce n'est pas d'abord le titre mais ce regard. Ces yeux d'un bleu limpide. Ceux de Grand Corps Malade alias Fabien Marsaud. Je suis fan depuis longtemps. Et pour moi, son slam, c'est de la poésie à l'état pur. Je savais qu'il avait écrit un livre. Mais je ne m'y étais pas particulièrement interéssée. Le titre "Patients" m'a donné envie de lire la quatrième de couverture. Je me suis souvenue alors. Il y raconte une période de sa vie, il y a longtemps... A quelques mois de fêter ses 20 ans, il a eu un accident. Il est devenu tétraplégique incomplet. Après plusieurs semaines en réanimation, il a commencé à pouvoir bouger quelques parties de son corps. Soit les progrès pouvaient s'arrêter là, soit il pouvait retrouver la quasi-totalité de sa mobilité. C'est lors de son long séjour en centre de rééducation que tout va se jouer...

 

Devenir patient

 

Dans ce livre, il raconte sa découverte du monde du handicap. Avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision, Grand Corps Malade m'a offert de bons fou-rires ! Tout y passe : les potes qu'il se fait et avec qui il passe le temps, le quotidien : comment ça se passe une douche, un repas quand on ne peut pas bouger ? Les relations avec le personnel médical... Ils inventent des moyens de passer le temps comme la tétra-boxe ! Car dans ce livre, la notion de temps prend une autre dimension. On y apprend à devenir patient dans les 2 sens du terme. Savoir occuper son temps et accepter d'être un patient dont on s'occupe à chaque moment. Parmi toutes ces personnes qu'il va cotoyer, il y a un homme très réservé, qui ne parle pas beaucoup. Un jour il a neigé dans le parc du centre. Fabien croise cet homme et engage la conversation. Il faut savoir que quand il neige, il est beaucoup plus difficile de se déplacer en fauteuil.
- Fabien "Vous avez vu la neige ?"
- M. Amlaoui "Oui, je ne vais pas pouvoir sortir, je vais regarder le temps par la fenêtre" 

 

Je suis triste d'avoir déjà fini ce livre, j'ai passé un excellent moment. Ca raconte l'histoire d'un jeune de 20 ans qui découvre le handicap et le regard que posent les autres, les valides, sur les handicapés. Je n'ai pas envie de vous en raconter plus. J'ai envie de vous donner envie de lire ce livre. Croyez-moi, vous allez beaucoup apprendre et comme dirait Grand Corps Malade, vous taper de sacrées barres !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article