Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C'est au carré Conception Rédaction

Point-dinterrogation-273x300Oui je doute, sans cesse, et si tout s'arrêtait, et si j'envoyais un texte et que l'on me répondait que je suis à côté de la plaque ? Et si je laissais passer une coquille ? Je sens que cet article va poser plus de questions qu'il ne va apporter de réponses... Et si je me trompais de chemin sans m'en apercevoir, et si, et si, et si...
 

Mais ce doute, ce n'est pas de l'inquiétude, c'est une perpétuelle remise en question. J'ai appris à gérer le doute, à me l'approprier pour qu'il me serve à avancer. Je ne suis pas quelqu'un de stressé, je suis plutôt posée. Le doute est mon compagnon au quotidien, mon moteur, c'est grâce à lui que je ne me repose jamais sur mes lauriers. Le doute est mon leitmotiv, celui qui me maintient toujours éveillée, en alerte. Et c'est étrange qu'il soit si présent actuellement parce que je vis une période où les projets s'enchainent, ce qui devrait m'ôter le doute de l'esprit.
 

Prendre du recul... pour mieux avancer !
 

C'est pour cela que j'ai décidé d'écrire cet article, pour vous faire partager mes doutes : rien n'est jamais acquis et tout est toujours à conquérir. L'écriture représente pour moi un éxutoire, le meilleur moyen pour y voir plus clair et aller de l'avant. En rédigeant, je formule des idées, je mets un nom sur mes doutes et ainsi je les apprivoise. Car en définitive, c'est souvent l'inconnu qui génère le doute : un nouveau client, un nouveau dossier... Tant que je n'ai pas l'impression de maîtriser le sujet, je suis dans le doute... Mais je ne le maîtriserai jamais complètement, il y aura toujours une petite part d'incertitude...
 

Le doute est aussi utile pour prendre du recul. Lorsque je commence à me poser des questions, j'essaie de laisser reposer les idées, de leur donner le temps de mûrir et petit à petit, le doute se dissipe...
 

Voilà, c'était ma petite réflexion philosophique d'aujourd'hui ! Faites-moi plaisir, laissez-moi un commentaire pour me donner votre ressenti. Ainsi je n'aurai plus de doute et je saurai si cet article vous a plu !

Commenter cet article

Catherine 04/06/2012 18:01

Bonsoir Cécile

Un article de plus fort intéressant sans aucun doute ;-) Le doute est synonyme de manque de confiance :-) un jour une personne m'a dit : "pour ne plus douter il faut sortir de ta zone de
confort".
C'est vrai il faut avancer en toute confiance pour ne plus douter de soi. Facile à dire oui.

Claire Roig 01/06/2012 08:44

Bonjour,
Votre note est très pertinente. J'ai remarqué que quelque fois le doute vient de l'extérieur. Alors que je suis en plein conceptions de projets, et je n'en parle à personne pour le moment,
certaines personnes viennent mettre le doute en moi. Peut-être parce qu'au fond de moi réside un doute. Même plusieurs doutes quant à la fiabilité des mes projets. Alors je vais persévérer car au
fond je n'ai pas le choix. ça passe ou ça casse. Mais pas question de revenir en arrière.
Bien à vous.

C'est au carré Conception Rédaction 01/06/2012 09:04



Bonjour Claire, et tout d'abord merci pour votre commentaire. Vous animez des ateliers d'écriture je crois ? Cela nous fait un point commun : les mots ! Tout à fait d'accord avec vous : le doute
ne doit pas être un frein mais un levier pour aller de l'avant !



Delphine Sauret 31/05/2012 20:59

Ha ! Le doute ! Je crois qu'il fait partie de la vie du créatif ! Le doute n'est pas un broyeur de talent mais un générateur...Il nous permet de sans cesse nous renouveler, nous aide à prendre du
recul, à essayer de voir les choses autrement, de chercher la faille si faille il y a ... Le doute c'est aussi l'humilité qui fait que l'on ne se repose jamais sur nos lauriers et nous pousse donc
à aller de l'avant et à travailler encore et encore...pour le bonheur, pour être meilleur, mais jamais pour le pire ! Merci Cécile de partager ce sentiment !

C'est au carré Conception Rédaction 01/06/2012 09:01



Bonjour Delphine, je me doutais bien que tu allais laisser un petit commentaire... Je te rejoins entièrement, le doute nous permet aussi de rester humbles, nous pousse à nous dépasser. Merci
beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire ces quelques lignes !



Christiane Lesage 31/05/2012 15:28

Ecrire ses doutes peut être une thérapie, une manière de poser ses réflexions pour trouver un début de solution, mais quand on jette au feu ce que l'on a écrit sur ses doutes, ils restent entiers
et rien n'a changé.

C'est au carré Conception Rédaction 31/05/2012 20:58



Bonsoir Christiane, je viens de visiter votre site, quel plaisir d'échanger avec une consoeur ! Merci pour votre commentaire, j'essaie en effet de trouver une réponse mais je pense qu'un doute
succède à l'autre et qu'il faut l'utiliser pour avancer. A bientôt !



Denis Gentile 31/05/2012 14:36

Le doute m'écrase et Descartes m'ennuie profondément. Le doute n'est pas mon moteur, c'est un broyeur de talents. Il est trop présent. Moi, mon moteur, c'est l'étonnement. J'ai besoin de m'étonner,
m'émerveiller et d'admirer. 3 synonymes, ce n'est pas de trop pour combattre le doute. Et si l'étonnement n'est pas là, alors je doute. Laisse tomber le doute Cécile, il n'en vaut pas la peine !

C'est au carré Conception Rédaction 31/05/2012 15:04



Bonjour Denis, je te réponds tout de suite car je ne crois pas que le doute soit un broyeur de talent, au contraire d'après moi, le doute mène à l'étonnement, à l'ouverture, à de nouvelles
perspectives et par conséquent à l'émerveillement...