Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C'est au carré Conception Rédaction

C'était le 14 octobre à Roswell dans le Nouveau Mexique. Vous étiez nombreux à assister à cet événement historique, devant votre télé, votre écran d'ordinateur... Je n'étais pas chez moi mais j'ai suivi ce qui se passait... sur Twitter ! Et les tweets se succédaient à une vitesse vertigineuse ! Vous l'avez deviné, je vous parle bien sûr de l'exploit de Félix Baumgartner : plusieurs millions de personnes à retenir leur souffle au moment du saut, 7 millions de vues sur Youtube ! Il faut dire que le défi était à la hauteur de l'attrait suscité. Félix est le premier à avoir réalisé un saut en chute libre à plus de 39 kilomètres de la terre et surtout le seul homme à avoir franchi le mur du son ! Je n'ose même pas imaginer à quel point ça doit être éprouvant physiquement. C'est grâce à un entrainement de plusieurs années qu'il a réussi à effectuer ce saut. C'est aussi grâce à un sponsor qui a investi en argent et en expertise scientifique que ce projet a vu le jour...
 

Croizon2.jpg

C'était le 14 octobre dans le bassin d'Arcachon. Le même jour, beaucoup plus près de nous. Il était 10h30 lorsque 2 hommes se sont jetés à l'eau. Le premier, Philippe Croizon, est un nageur expérimenté, le second, Jean-Luc Croizon son frère, est novice. Leur objectif ? Traverser le bassin d'Arcachon. Bien entendu, ça doit vous paraitre bien moins spectaculaire que ce qu'a réalisé Félix Baumgartner. Juste un détail que je ne vous ai pas encore précisé : Philippe Croizon est amputé des bras et des jambes. Depuis son accident, il s'est toujours battu pour démontrer qu'un handicapé est un être humain comme les valides, capable de les égaler autant moralement que physiquement. Il n'en n'est pas à son premier exploit. En 2010, il a traversé la Manche. En août 2012, il a relié l'Amérique et l'Asie par le détroit de Béring.

 

Changer de regard !

 

Ce dimanche 14 octobre, il a quitté le Cap Ferret et a rejoint la plage Thiers d'Arcachon en 1h50. Avec son frère, ils ont affronté des vagues de plus d'1,20 m, un courant extrêmement violent et une eau particulièrement froide. Mais ils étaient entourés de tous leurs supporters et cette solidarité a du leur réchauffer le coeur. Cet exploit, il l'a réussi à force de volonté et grâce à un équipement spécifique composé de palmes utilisant les dernières technologies. J'étais en famille au moment de son départ et quand nous avons vu les images où on le porte à l'eau, je vous assure que nous étions tous épatés. Ils sont arrivés épuisés, ils ont fondu en larmes sur la plage mais ils étaient tellement heureux. Philippe a déclaré que ce qu'il avait fait, c'était pour qu'on change de regard. J'ai longuement recherché des articles, des photos, des vidéos et il y en a peu comparé à Félix Baumgartner.


Mais j'ai beaucoup aimé l'interview d'Eurosport où le journaliste demande en conclusion :
"- Quel est votre nouveau but ? 
- On vient de voir un homme franchir le mur du son en chute libre dans l'espace. Alors je ne désespère pas d'être un jour le premier handicapé de l'espace !"

Ce jour-là, je serai devant mon écran... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article