Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C'est au carré Conception Rédaction

Début juillet, je vous invitais à prendre le pouvoir. L’idée était la suivante : vous lecteur, alliez décider de ce que j’écrirais sur ce blog en me proposant des sujets d’articles. Vous lecteur, alliez devenir acteur à part entière...

 

Nous commençons aujourd’hui avec Delphine qui souhaitait que je lui parle de sexe, de religion et de politique. Tu as oublié le rock n' roll, c'est pourquoi j'ai ajouté une petite musique !

 

Ma chère Delphine, je reconnais bien là ton côté provocateur ou plutôt audacieux ? Tu sais pourquoi je n’aborde jamais ces sujets-là, c’est ma ligne de conduite : parler de sexe, de religion ou de politique me semble trop risqué car quelle que soit la façon dont on s’y prend, il y aura toujours des conséquences, des interprétations, plus ou moins erronées et nous n’avons aucun moyen de les corriger. Mais tu as pris le pouvoir et tu sais que j’aime prendre des risques. Donc c’est parti.

 

Premier sujet : le sexe. Et bien écoute, vu sous cet angle (si je puis dire), tout va bien. Je suis avec le même depuis bientôt 25 ans, preuve en est s’il le fallait que je suis épanouie ! Mais je m’égare peut être, tu ne voulais pas forcément que je te parle de ma vie sexuelle ? Le sexe en général, hum, j’ai envie de te répondre en citant Coluche : "Chacun fait ce qu’il veut avec son c.., moi ça ne me regarde pas". Ce qui signifie pour moi que je respecte les autres, que je ne les juge pas, tant que eux me respectent et ne me jugent pas. Je crois que le plus important, c’est d’être épanoui à ce niveau-là, tu ne crois pas ? Sinon, on se retrouve avec des frustrés, des personnes mal dans leur peau. Le sexe fait partie de notre équilibre comme notre vie professionnelle, notre vie familiale, c’est un ensemble, t’en penses quoi toi ?

 

Et le rock n' roll dans tout ça ?

 

Deuxième sujet : la religion. En ce qui me concerne, je suis catholique non pratiquante. J’ai eu la chance de rencontrer 2 prêtres quand j’allais au catéchisme, qui m’ont transmis la foi. Le premier nous disait que le plus important, ce n’était pas d’aller à la messe tous les dimanches ou au cimetière pour se recueillir sur une tombe. Non, il nous disait que l’essentiel, c’était de mettre en pratique certaines valeurs au quotidien, de penser à ceux qui nous ont quittés et de les porter dans notre coeur pour ne pas les oublier. Avec le second, on parlait de tout, même de... sexe. Et oui, quand tu es ado, tu te demandes comment un prêtre peut s’abstenir. Bref, je suis croyante mais de manière non conventionnelle. Je respecte toutes les autres religions ainsi que ceux qui n’adhèrent à aucune religion. Je suis persuadée que le problème majeur avec la ou les religions, encore une fois, ce sont les interprétations qu’en ont fait ou qu’en font encore les hommes. Ca conduit à toutes les horreurs que l’on voit aux infos. J’ai besoin et j’ai envie de croire et je l’assume mais je comprends ceux qui n’éprouvent pas ce sentiment. Et toi, comment tu vis tout ça ?

 

Dernier sujet : la politique. Dès que j’ai eu l’âge de comprendre comment ça fonctionnait, je m’y suis intéressée. Pour moi la politique, c’est réussir à avoir une vision globale pour se projeter dans l’avenir, que ce soit au niveau régional, national ou international. Je trouve ça passionnant, j’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver traitant des grands courants politiques. Quand j’ai eu 18 ans, j’ai même voulu adhérer à un parti mais je ne l’ai pas fait. (Tu vas voir, tout est lié). Mon père était artisan dans notre petite ville où tout le monde se connaissait. Il ne voulait pas que ses clients, ses relations d’affaires apprennent que sa fille était à tel ou tel parti. Ca aurait pu lui porter préjudice. Beaucoup plus tard, quand j’étais salariée, j’ai exprimé haut et fort mes opinions. Tu sais, les discussions autour de la machine à café ? Le petit souci, c’est que j’étais une des rares à avoir ces idées-là, je faisais partie de la minorité. Donc j’étais mise à l’index, donc tout ce que je pouvais dire ou faire était interprété à travers ce prisme. Donc j’aurais mieux fait de la fermer. Alors aujourd’hui, je ne veux pas qu’on me colle une étiquette. Les discussions passionnées sur la politique, c’est en face à face et j’adore ça, quand est-ce qu’on s’en fait une ?

 

Tu vois, quand je relis ce que je t’ai écrit, j’en arrive à la conclusion que si je n’aborde pas ces sujets publiquement, c’est parce que j’ai appris à me taire à mes dépens. Ce silence ne signifie pas que je n’ai pas d’avis ou que je n’assume pas. Bien au contraire, cela veut plutôt dire que pour discuter de ces sujets soi-disant «tabous», il faut que je me sente en confiance. Voilà, j’attends tes réactions, est-ce ainsi que tu imaginais que j’allais traiter ton sujet ?

Delphine a pris le pouvoir

Commenter cet article

moimoimoimoimoimoimoi 28/09/2014 17:36

sexe=religion=politique= GUERRE (un contre autre). C'est simple .
sexe est opposé à amour. religion est opposée à d'esprit. politique est opposée à organisation collective. guerre est opposée à liberté, donc à paix et vie, opposée à force et création.

Je suis une Claudine 15/09/2014 19:03

Chère Cécile ! Tout d'abord merci d'avoir eu l'audace de ne pas choisir les sujets plan B que je t'avais proposés, tu sais Toltèques, la physique cantique et tout le tralala... ;-)
C'est vrai que c'est un peu par bienveillante provocation que je voulais que tu nous parles de tout ce dont tu ne veux pas parler.
Aussi, de la même manière que tu as rédigé ce billet, je vais te répondre point par point :
Tout ce que vous voulez savoir sur le sexe sans jamais oser en parler :
Et bien si je t'ai branché sur ce sujet c'est parce que tout ce que l'on peut lire dans les magazines, voir dans les films, entendre aux infos de la vie sexuelle de nos politiques, etc... c'est que il y aurait un rythme de pratiques sexuelles politiquement correct. Que si on ne le pratique pas à la cadence du plus grand nombre on aurait peut-être un problème (trop ou pas assez, il y aurait une cadence « normale » ?). Bien sûr que chacun fait ce qu'il veut avec son cul et heureusement. Mais pourquoi faut-il toujours tout ramener à une norme ? Je trouve que le sexe n’est ni une force, ni une faiblesse. Chacun le vit à sa façon ! Ceux qui l’étalent me gonflent et ceux qui en font un tabou me gonflent aussi ! Parler des choses donne une autre vision… Le chemin de la vie n'est pas normé et il est composé de périodes durant lesquelles les priorités vont changer... Et à chacun son chemin de vie ! Mais bon, j’oublie un point important, le sexe c’est intime et en parler au comptoir serait impudique ! Ok ! Parlons Religion alors !
Ah ! Mais ça aussi c’est compliqué ! Mais non ! Pour moi la religion c’est l’amour. L’amour de son prochain. Après, l’Homme étant un animal imparfait il en a fait une arme de pouvoir. C’est là que ça tourne mal !
Pour moi qui ai la foi, être chrétien c’est un comportement au quotidien. Un rapport à l’autre. Je suis aussi catholique (non pratiquante) par éducation. Si ma famille avait été protestante, je l’aurais été aussi je suppose. Mais ce qui compte ce sont les valeurs que l’on nous a transmises et qui me semble sont les mêmes dans toute religion. Et puis il n’y a qu’un seul Dieu non ? Il a plusieurs noms, mais c’est toujours du même dont il s’agit. Me trompe-je ? D’ailleurs, n’est-il pas la somme des êtres humains de cette planète ?
Bon, mes visions sont simplettes, je te l’accorde, et le sujet est si vaste et trop souvent, en effet, dévastateur. Alors parlons politique !
La politique, pour moi, c’est encore une question d’environnement social dans lequel on est élevé. Et oui, finalement on en revient toujours à l’éducation !
A la maison, entre amis... L’Homme est un animal politique ! Dès l’adolescence, le groupe d’amis avec qui je trainais était politisé. C’était encore l’époque où des groupes nous proposaient de la musique engagée (tu sais le punk, le rock alternatif) (Aujourd’hui quand un artiste fait un opus engagé on lui dit qu’il n’est pas à sa place ! Ah bon ? C’est quoi sa place alors ? Son rôle ? Hum ! Vaste sujet que Du rôle de l’artiste dans la société… Tu sais celui qui parle de cul, de politique, de religion, d’amour et qui expose sa sensibilité, ses états d’âme, ses convictions dans ses créations… Tais-toi et reste à ta place !) Mais ça, une fois de plus, c’est une vision de ma petite lorgnette… Et du coup nous en discutions beaucoup, avec beaucoup d’utopies dans nos propos (ah ! la jeunesse !). Je me suis alors intéressée à tous ces courants, comme toi, et j’en suis arrivée à celui que je préfère aujourd’hui. Mais voilà que tout change ! Le monde change ! On évolue, on comprend les choses (du moins on essaie). Et puis, en bonne citoyenne (et là ça rejoint aussi un peu mon idée de la chrétienté), j’essaie de m’investir. Mais, aujourd’hui, avec tout ce que l’on vit de chamboulements, j’en suis arrivée à voter pour des Hommes plus que pour un parti (bon, j’ai souvent de la chance ;-) ). Car de nos jours, qu’en est-il des partis ? Et puis je suis d’accord avec toi et je n’aime pas les étiquettes. Je leur préfère la liberté de pouvoir voter pour un Homme qui m’aura convaincue, séduite, fait rêver et qui agira…
Après je suis comme toi, j’ai un penchant, mais je reste ouverte à toutes les idées et je trouve intéressant de discuter avec des gens d’autres bords. Chacun à ses arguments, ses convictions. Mais une fois de plus, comme avec Dieu, au final la politique n’est-elle pas là pour permettre aux Hommes de vivre ensemble du mieux possible ? Enfin, normalement hein ! Car d’en avoir fait un tabou, d’avoir un tel goût pour le pouvoir, finalement elle a divisé au lieu de rassembler… Et elle aussi est devenue une arme. Mais bon, rien de nouveau !
Bref, je vais arrêter là ma loooooongue réponse (désolée si tu as perdu des lecteurs !), car en t’écrivant tout ça, je sais pourquoi je voulais qu’on en parle : parce que tout se rejoint. Ce sont les sujets qui nous composent, nous, cet animal politique… le seul doté de parole !
Delphine

Cécile 16/09/2014 10:22

Ah quel plaisir de lire ton looong commentaire qui est en fait un article à part entière en réponse à ce que je t'ai écrit, c'est génial ! Et oui tout se rejoint, tout est lié, ensuite la difficulté consiste à avoir en face de soi des personnes avec qui on peut réellement discuter, ouvertes d'esprit et là ça se corse de plus en plus hélas ! Bon je t'avoue que j'ai fait exprès de mettre une musique que tu n'aimes pas forcément, c'est mon côté provocateur !